AFYREN, la startup créatrice de la bioraffinerie couplant biologie et chimie verte, vient d’apporter la preuve du bon fonctionnement à l’échelle pilote de son procédé de transformation des co-produits de l’agro-industrie en acides carboxyliques naturels et leurs dérivés.

AFYREN, lauréate du Concours Mondial de l’Innovation 2030 et créatrice du procédé qui transforme les co-produits de l’agro-industrie en ressources d’intérêt 100 % biosourcées vient de produire ses premiers lots pré-commerciaux de molécules, à l’échelle de la dizaine de kilogrammes.

Avec six familles de brevets à son actif, AFYREN a conçu un procédé innovant et robuste combinant fermentation, extraction et synthèse. L’AFYNERIE® valorise la biomasse non alimentaire en molécules, habituellement fabriquées à partir du pétrole.

La validation de l’approche AFYREN et de sa technologie à une échelle pré-industrielle.

La levée de fonds annoncée fin 2015 a contribué à l’installation d’une bioraffinerie pilote de plusieurs mètres cubes. Les premiers lots significatifs viennent d’être produits et évalués. Il s’agit d’une dizaine de kilogrammes d’acides organiques de deux à six atomes de carbones. Ces molécules d’intérêt et leurs dérivés sont très répandus dans les industries de la chimie, de la cosmétique et de l’agroalimentaire.

Pour Nicolas Sordet, le nouveau CEO d’AFYREN, cette preuve de concept pilote est une nouvelle étape très importante dans le développement de la société : « Ces premiers lots produits à l’échelle pilote sont une validation pré-industrielle de notre technologie et de sa robustesse. Le degré de pureté des molécules obtenues est conforme aux exigences du marché et ont été certifiées 100 % biosourcées selon les normes en vigueur. Nos partenaires industriels vont maintenant pouvoir les tester pour les intégrer à terme dans leurs chaînes de fabrication. »

Dans les mois qui viennent, AFYREN va faire monter en puissance sa production pour atteindre une centaine de kilogrammes de molécules biosourcées et déclencher les premières ventes. L’entreprise est ainsi fidèle à son plan de développement dont l’objectif est d’achever une plateforme industrielle de bioraffinerie en 2019.

À propos d’AFYREN

Fondée en 2012 par Régis Nouaille et Jérémy Pessiot, AFYREN est une société spécialisée dans l’ingénierie en microbiologie et procédés pour la valorisation de la biomasse non-alimentaire en chimie verte. Installée dans de nouveaux locaux sur le Biopôle Clermont-Limagne, AFYREN développe une technologie offrant aux industriels une solution de valorisation de leurs co-produits. Cette approche respectueuse de l’environnement permet dans le même temps de répondre aux attentes des marchés en produits naturels substituables au pétrole.

En 2014, AVALFYNERIE, projet intégré à AFYNERIE, a été sélectionné parmi les 110 projets lauréats de la phase d’amorçage du Concours Mondial d’Innovation 2030 (CMI) dans la catégorie « Protéines végétales et chimie du végétal ». Fin 2015, AFYREN a été nommée ambassadrice de la French Tech à laCOP21 dans la catégorie chimie verte.

AFYREN est accompagnée dans son développement par le Conseil Régional d’Auvergne, Bpifrance, le FEDER et l’ADEME.