Microphyt reçoit à nouveau le soutien de la Commission Européenne pour son programme SMILE. Objectif : préparer la mise sur le marché d’ingrédients actifs naturels d’origine marine pour les compléments alimentaires. Extraites de microalgues spécifiques, ces compositions uniques visent à contribuer à la perte de poids et au maintien des fonctions cognitives.
Baillargues, le 2 septembre 2016

L’été 2016 marque une nouvelle étape dans l’histoire de Microphyt, société spécialisée dans la biotechnologie des microalgues. La société a en effet été retenue pour bénéficier de la 2e phase du dispositif de la Commission Européenne Horizon 2020 « Instrument PME » visant à promouvoir l’innovation et à sélectionner les projets les plus prometteurs en Europe. Cet appel à projet très sélectif a retenu le programme SMILE avec 46 autres parmi 553 dossiers candidats issus de 14 pays et adressant l’ensemble des problématiques sociétales actuelles. SMILE était le seul dossier lauréat dans la thématique « Croissance Bleue » (croissance relative aux secteurs marin et maritime dans leur ensemble) parmi les dossiers déposés en février 2016.

Le programme SMILE vise à développer, produire et commercialiser des ingrédients actifs nutraceutiques naturels d’origine marine, extraits de microalgues spécifiques et contribuant à la perte de poids et au maintien des fonctions cognitives. SMILE est organisé sur une durée de 24 mois et dispose d’un budget global de 2,5 M€. La Commission Européenne va participer au financement à hauteur de 70 %, soit une subvention représentant jusqu’à 1,8 M€. « Le soutien de la Commission Européenne est un signal extrêmement positif. Il va nous permettre d’accélérer la commercialisation de nos produits et nous conforte dans notre stratégie de développement d’ingrédients naturels extraits de microalgues », se réjouit Vincent Usache, Directeur Général de Microphyt.

Les cultures de micro-algues s’effectuent au sein de photobioréacteurs tubulaires de 5000 L.

Les cultures de micro-algues s’effectuent au sein de photobioréacteurs tubulaires de 5000 L.

La société avait déjà bénéficié en 2015 d’un soutien de 50 000 euros via la phase 1 de ce même dispositif pour évaluer le concept et la faisabilité du projet. Les résultats s’étaient révélés très prometteurs : plusieurs études ont en effet montré les effets bénéfiques sur la santé des actifs naturels visés par le programme SMILE – à savoir des compositions uniques de xanthophylles et d’acides gras polyinsaturés à chaîne longue (omégas-3) -, à la fois sur la perte de poids et sur le maintien des fonctions cognitives, deux grands enjeux de santé publique à l’heure actuelle.

Avec la phase 2 du dispositif Instrument PME, des études (in vitro, pré-cliniques et cliniques) vont être lancées pour confirmer ces premières données obtenues. Microphyt va également préparer la mise sur le marché d’un point de vue réglementaire (conformité réglementaire pour une commercialisation en Europe et aux Etats-Unis) et industriel (mise en place d’un cahier des charges et développement de formules nutraceutiques) de sa future gamme d’ingrédients SMILE. La mise sur le marché est prévue pour fin 2018. « A l’horizon 2022, la gamme SMILE représentera jusqu’à 80 % des ventes de Microphyt et permettra de doubler le nombre d’emplois », projette Vincent Usache.

Informations complémentaires : Vincent Usache, Directeur Général de Microphyt
+33(0) 684 582 079, vincent.usache@microphyt.eu

A propos de Microphyt (www.microphyt.eu) :
Microphyt est une société de biotechnologie spécialisée dans la production et la commercialisation de produits naturels innovants issus de microalgues. Ces ingrédients sont destinés aux marchés de la cosmétique, de l’alimentation et de la santé. Les technologies de Microphyt, développées en interne et brevetées, permettent la production contrôlée de biomasse microalgale et d’extraits de microalgues. Les cultures de microalgues s’effectuent au sein de photobioréacteurs tubulaires de 5000 L. Ces systèmes sont particulièrement bien adaptés à la production d’espèces délicates et/ou à croissance lente, préservant leur intégrité cellulaire, et offrant ainsi l’accès à une immense diversité de molécules d’intérêts. Microphyt a déposé quatre brevets sur les procédés de production de microalgues. La société a été fondée en 2007 à proximité de Montpellier, par Arnaud Muller-Feuga, un expert mondialement reconnu dans la biotechnologie des microalgues, rejoint par Michel Lemar, un professionnel accompli dans le domaine de l’industrialisation des bioprocédés pour la santé. Elle compte aujourd’hui 12 personnes.

En savoir plus sur le dispositif européen « Instrument PME » : https://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/en/h2020-section/sme-instrument
This project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 726799.